Fanfiction Star Wars: "Les Ombres du futur"

Venez présenter vos propres créations

Fanfiction Star Wars: "Les Ombres du futur"

Messagepar Ombredelune » 21 Sep 2015, 15:56

Chose promise, chose due, voici une de mes fics Star Wars, c'est une traduction autorisée par l'auteur originale, qui fait un peu de 120 000 mots, c'est la plus longue que je n'ai jamais traduite.
Voici le lien: https://www.fanfiction.net/s/11266160/1 ... s-du-futur

Titre: "Les Ombres du futur"
Résumé: "UA Obi-Wan a perdu le duel sur Mustafar, mais au lieu de mourir il se retrouve des années en arrière sur un vaisseau quittant Tatooine, avec son ancien maître et un jeune garçon familier. Comment les événements vont-ils se dérouler à présent qu'il connaît le futur ?"
Période : Se passe d'abord à la fin de la Revanche des Sith, puis vers le milieu de la Menace fantôme.
Personnages : Obi-Wan, Qui-Gon, Anakin qui a neuf ans, une touche de Yoda, Mace et Padmé.

Prologue :

Époque : treize ans après la crise de Naboo
Lieu : Mustafar

Pourquoi ?

Obi-Wan se posait la question en silence, l'air virevoltant autour de lui et le vent hurlant à ses oreilles alors qu'il levait les yeux vers la passerelle en retrait. Ana...non, le visage de Vador ricanait vers lui, et le rire du Sith retentissait partout autour de lui, envoyant des frissons dans le colonne vertébrale d'Obi-Wan. Il était triste et distraitement résigné. Anakin avait été un jeune homme charismatique, et le voir réduit à quelque chose de si mauvais, si tordu, était un véritable crime.

Pourquoi as-tu fait ça ?

Même si c'était un crime, Obi-Wan n'en connaissait pas la raison. Son esprit se comportait bizarrement, et c'est certainement l'une des raisons pour laquelle il se mouvait si doucement. La gravité sur Mustafar n'était pas différente de ce qui serait considéré comme normal, et la planète était de la même taille et de la même masse que les mondes les plus peuplés. Son esprit lui jouait sûrement un tour ou alors il était en train de défier une loi naturelle. Tandis que le vent battait à ses oreilles, Vador semblait s'éloigner de plus en plus. Que lui arrivait-il ?

Pourquoi nous as-tu trahi ?

Obi-Wan se dit qu'il allait mourir. Tout était ralenti autour de lui parce que son cerveau avait décidé d'allonger ses derniers moments, pour savourer les dernières secondes qui lui restait encore à vivre. C'était sûrement une chose rationnelle que son cerveau voulait faire, mais était-ce vraiment rationnelle ?

Pourquoi as-tu tué tout le monde ?

Obi-Wan fronça légèrement les sourcils ; d'abord pourquoi était-il en train de tomber ? Etait-il même vraiment en train de tomber ? Il y avait une passerelle au-dessus de lui dont il se souvenait vaguement, une passerelle sur laquelle il était, et en dessous de lui, une rivière de lave en fusion l'attendait. Mais que c'était-il passé ? Avait-il été poussé ? Était-ce Vador ?

Pourquoi n'as-tu épargné personne, pas même des enfants innocents ?


Obi-Wan réfléchit un instant. Oui, c'était ça, Vador l'avait poussé, car ils se battaient en duel. Cela avait été tout à fait insensé de leur part, de se battre, si près de la lave, complètement exposés aux toxines et en étant non protégés de la chaleur. Pourtant, ils s'étaient quand même combattus, avec acharnement, libérant leurs angoisses et leurs frustrations de la seule façon qu'ils connaissaient. Aucun des deux n'avait vraiment parlé à l'autre, quand était venu le moment de faire face à leurs émotions.

Pourquoi nous as-tu détesté à ce point ?

Quelqu'un hurlait.

Qu'avons-nous fait pour mériter tant de haine ?

Il criait, criait, sans jamais se taire. Quémandant la paix qu'il implorait désespérément.

Je veux savoir.

Obi-Wan commença à réaliser que c'était lui, il hurlait. Son esprit essaya de le secouer, de le sortir de cet état étrange dans lequel il s'était lui-même enfermé, lui disant de faire quelque chose, de se battre, d'utiliser ses forces et de le sauver de cette mort certaine dans la lave...

Je veux savoir pourquoi.

Son esprit était en train de réussir, et il revint progressivement à la réalité. Les cris redoublèrent, le vent hurlait tandis qu'il déchirait sa tunique et brûlait sa peau. Le rire de Vador se répercutait en écho dans la roche volcanique, ses yeux jaunes perçant les nuages sombres qui tournoyaient entre eux, et le temps s'accéléra. La gorge d'Obi-Wan était sèche, ses yeux brûlaient, et sa main se tendit, tentant de s'accrocher désespérément vers la passerelle, vers la personne qui le haïssait avec une telle ferveur écœurante...

Je vais mourir, mais avant cela, je veux une réponse à cette question.

Obi-Wan respirait avec difficulté, ses poumons protestant contre les fumées nocives qui l'envahissaient, l'air brûlant lui meurtrissait les tissus. Il ferma les yeux, le visage amer de Vador défila devant lui, ses yeux jaunes railleurs, accusateurs, emplis de haine. Où était-il passé ? Lorsque Anakin était devenu un monstre. Pourquoi n'y avait-il pas pris garde ? Aurait-il pu l'arrêter ?

C'est une simple demande.

Non pas que cela importait vraiment, ajouta une partie de lui, parce que de toute façon il allait bientôt mourir. Il avait échoué, il était temps de tout abandonner.

Juste une réponse à cette question, et ensuite je serais enfin tranquille.


Il avait échoué, dans presque toutes les manières possibles, et il n'y avait rien qu'il puisse faire à ce sujet.

Pourquoi as-tu fait ça ?


Une partie de lui s'indigna, n'avait-il pas fait ce que son maître lui avait demandé et fait d'Anakin le meilleur chevalier Jedi de la galaxie ?

Qu'est-ce qui t'a pris ?

Non, contra son esprit, il avait échoué.

Pourquoi est-ce que tu me détestes ?

Parce qu'Anakin était tombé.

Ne t'ai-je pas appris à aimer ?

Il aurait voulu être le meilleur maître possible envers l'enfant, l'aider à freiner sa colère, l'aider à suivre le Code, mais Obi-Wan avait aussi échoué.

Pourquoi est-ce que tu me détestes ?

Parce qu'Anakin était tombé.

Parce que je ne t'ai pas montré mon amour ?


Et cela s'était mal passé, ajouta une partie de lui-même, à présent il était en train de tomber vers la mort qui l'attendait. C'était assez ironique dans un sens, un maître chutant vers une morte certaine parce que son apprenti était tombé. Il aurait ri, s'il avait pu.

Parce que j'étais trop différent de toi ?

Au moins ne souffrirait-il pas à la toute fin. La Force était encore avec lui, après tout. Obi-Wan étendit son esprit, repoussant son esprit et l'appela à lui autant qu'il le pouvait.

Parce que je n'avais pas le cœur sur la main ?

Il voudrait qu'on le libère de ses regrets, de sa douleur. Et tout effacer pour qu'il puisse au moins mourir en paix afin de laisser la galaxie à son sort et enfin se reposer. Une partie de lui-même estimait qu'il devrait s'en soucier, mais honnêtement, pourquoi s'en donnerait-il la peine ? Anakin était tombé. Il avait échoué. Il n'était rien. Il ne pouvait rien faire. Il ne pouvait pas changer quoi que ce soit.

Parce que je n'ai jamais rien dit ?

Après tout, ce qu'il s'est produit appartient désormais au passé, et le passé est immuable.

Pourquoi n'as tu pas vu à quel point je me faisais du soucis pour toi ?


Il réalisa qu'il voulait mourir. Il voulait que ce soit fini. Il ne voulait pas avoir à vivre en sachant que le jeune homme qu'il avait aimé comme un fils, un frère, avait vendu son âme à l'obscurité. Anakin était devenu un monstre tordu, et Obi-Wan ne pouvait pas commencer à en comprendre la raison.

Je pensais que c'était évident, je pensais que tu savais.

La galaxie avait sombré dans le chaos et personne ne s'en souciait. Personne n'avait essayé de stopper le génocide des Jedi. Personne ne les avait pleuré, alors qu'ils se faisaient massacrés les uns après les autres, et Obi-Wan voulait juste que tout s'arrêtre. Plus de chaos, plus de Guerres des clones, plus de trahisons ou d’ambiguïté. Juste lui, la Force, et une paix éternelle.

Tu étais ma famille, je t'aimais.

Il se sentit sourire quand la Force s'enveloppa autour de lui comme un voile chaud et rassurant, ses bras le berçant dans leur douce chaleur.

Tu t'en moquais, tu t'en moquais de savoir si je t'aimais.


Dans un sens, cela lui rappelait Qui-Gon. Il était calme et apaisant, des sentiments qu'il avait toujours associé à son ancien maître l'entourèrent tout à coup, touchant doucement son esprit et l'emmenant loin de cette anxiété qui persistait.

J'ai fait tout ce que j'ai pu pour toi, y mettant mes larmes, ma force et mon âme, mais ça n'a pas suffi.

Ce fut alors qu'il sut.

Répond à cette question : pourquoi n'y avait-il pas suffisamment d'amour pour toi ?


Il sut qu'il était prêt à mourir.

Pourquoi, Anakin ?
Avatar de l’utilisateur
Ombredelune
Niveau 2
Niveau 2
 
Messages: 51
Inscription: 20 Sep 2015, 15:48
Localisation: Dans une galaxie lointaine, très lointaine...

Re: Fanfiction Star Wars: "Les Ombres du futur"

Messagepar Darkwarrior40 » 21 Sep 2015, 19:52

c'est sympa d'avoir posté je le lirais à l'occasion
Avatar de l’utilisateur
Darkwarrior40
Niveau 8
Niveau 8
 
Messages: 4770
Inscription: 20 Nov 2013, 18:15


Retourner vers Vos Créations

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité